TEMPLE – tempus, témenos, tàpès – TAPIS

Non classé

Un nouveau départ, un nouveau tapis

L’été touche à sa fin, retour de vacances, un nouveau départ, un nouveau cycle commence. Comme à la nouvelle année, à chaque rentrée beaucoup d’entre nous prennent de bonnes résolutions. 

Parmi ces bonnes résolutions : commencer ou continuer sa pratique du yoga. C’est alors que le yogi cherche ce qui lui est le plus important pour sa pratique : son tapis. Mais pourquoi un tapis est-il si important pour tout yogi(ni) ? 

Etymologie sacrée

L’origine étymologique de TAPIS est très intéressante et je la rappelle souvent à mes élèves (surtout ceux qui préfèrent souvent pratiquer sur un tapis emprunté ou loué) car elle renforce sa nature sacrée.

Tapis vient du mot grecque tàpes, hérité de la famille étymologique grecque temenos, qui en latin donne tempus. Tous les mots dérivant de cette racine commune Tem- désigne une division dans l’espace ou le temps, l’action de couper.

Ainsi le mot temps désigne la fragmentation, le fait de découper en durées – secondes, minutes, jours, semaines, mois, années, siècles, … – le cours d’une permanence.

Parmi les dérivés de cette même racine, le latin donnera Templum, le temple, qui donnera en bas-latin Tappetum et en grecque Tàpes ou Tàpeis, le tapis. Ainsi n’en doutez pas, ces deux termes ont la même signification : une façon de séparer du monde naturel un espace par un procédé de sacralisation.

Le tapis, comme le temple, est donc un espace à part, un endroit retranché, un lieu coupé du monde, et ainsi sa pleine signification est « un endroit sacré qui s’exclu du monde profane ».

De cette même racine Tem- viennent de nombreux mots, qu’on retrouve dans les différentes langues issues de l’origine indo-européenne : les mots time (temps) et tide (marée) en anglais, ou encore teppich (tapis) en allemand. L’origine indo-européenne est bien sûr le sankrit – où le mot Kala / Kalo signifie le temps et le destin, dont le dérivé latin calendae donne notre mot calendrier.

Choisir son tapis 

Dès lors qu’on respecte l’idée que le tapis est sacré, qu’il vous protège, que c’est un espace intime, que c’est l’arme absolue du guerrier qui sommeille dans chaque yogi(ni) prêt(e) à combattre avec lui-même – il faut faire le bon choix. 

Ce choix se détermine en fonction de votre pratique, de votre taille aussi, et de vos préférences. Voici quelques conseils pour vous aider :

1 – La matière, tout d’abord.
Peu importe la pratique, choisir toujours un tapis « non toxique » (ce qui est assez courant mais pas obligatoire donc vérifiez bien), voir « écolo » (il y a des formes de caoutchouc naturel), voir « éco-responsable » car le yoga est un business, et comme on fait des baskets, on fait aussi aujourd’hui des tapis de yoga !

Une notion d’importance est sa faculté anti-dérapante, à savoir un tapis qui ne glisse pas malgré des mains moites. Non-négligeable pour les pratiquants de yoga dynamique.

1bis – On parle bien de tapis de yoga et non de tapis de gym, donc évitez les achats dans les magasins de sport, ou autre tapis du style polyester amidonné qui sert à gainer et à protéger thermiquement les tuyaux et conduits.

2 – L’épaisseur ou l’éternel dilemme !
De son épaisseur découle deux conséquences qui se confrontent : un tapis fin est léger à transporter mais on peut se blesser dessus lors de la pratique, un tapis épais offre lui du confort pour la pratique mais devient lourd à transporter.
Cette épaisseur varie souvent de 3 mm à 9 mm. Les tapis fins sont mieux pour les équilibres, les plus épais pour les pratiques plus dynamiques pour éviter de se blesser en roulant sur le dos par exemple. 

3 – La dimension et la forme.
Les dimensions du tapis doivent être adapté à votre taille (on trouve communément deux formats, le standard 180×60 et pour les plus grands 200×60 ou 80). Là encore confort du tapis pour la pratique et confort pour le transporter s’affrontent. Quand à la forme, bouts pointus ou arrondis, c’est à vous de voir !

4 – L’esthétisme.
Vous pouvez choisir différentes matières – caoutchouc (matière plastique la plus répandue, mais attention les qualités sont diverses), toile de jute, tissus coton, liège, … ou encore poils de chèvres pour la méditation – et il faut bien souvent tester pour apprécier donc … Pour ce qui est de la couleur, c’est selon vos préférences – attention tout de même aux couleurs claires qui se tâchent facilement.

Pour conclure

Si vous êtes nomade et devez transporter souvent votre tapis, préférez un léger – sinon vous allez casser tous les bienfaits de votre pratique avec un poids lourd sur le dos. Si vous pratiquez chez vous ou pouvez laisser votre tapis dans le centre, prenez un plus épais pour le confort. 

Pour ma part, après plusieurs années, je préfère avoir un tapis léger et donc plus fin, et le couvrir d’un sur-tapis en tissus si besoin. J’évite ainsi de me casser le dos car je me déplace partout et de plus, le sur-tapis a deux avantages : il emmagasine ma sueur et je peux le changer pour le laver – ainsi ma surface de pratique est régulièrement nettoyer en profondeur. 

Il n’y a pas de bon ou mauvais tapis, il y a juste des tapis adaptés ou non à vos besoins et préférences.

Même si ce n’est pas altruiste dans le fond, un dernier conseil : ne prêtez jamais votre tapis ! C’est un espace d’intimité, sur lequel vous marchez pieds nus, sur lequel vous suez, posez vos mains, votre bouche, … et n’hésitez pas à faire remarquer à toute personne qui marcherait dessus de faire attention (ça, ça m’exaspère !!!). 

Enfin, lavez toujours un tapis quand vous venez de l’acheter, ils sont souvent protégés d’une couche de produits qui vont les rendre plus glissants.

Choisissez également le sac à tapis adapté – simple et léger, ou plus complexe avec poches et du coup plus lourd, mais tellement plus pratique pour y ranger sa gourde, ses huiles, … voir sa brique et sa sangle. 

Unissez votre entité, espace sacré : votre corps, votre tapis, votre temple.

Bonne pratique et bonne rentrée ! Namasté

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s